Gisement de coques & Pêche à pied sur la plage de La Baule face à l'Hôtel Hermitage Lucien Barriere Esplanade Benoit La Baule-Escoublac 44500
Visite 3V 360° - La Baule 360


Informations pratiques pour la pêche à pied à la coque en baie de la Baule - Le Pouliguen

A la pêche aux coques en baie de La Baule www.pecheauxcoqueslabaule.com

 

⛔️ Attention informations indispensables à connaitre ⛔️

Sur cette page, vous trouverez les informations indispensables de ce qu'il vous faut connaitre avant d'entreprendre d'aller à la pêche aux coques en baie de La Baule. 

Ne confiez pas votre santé, ni votre ambition à partir sur l'estran à la pêche aux coques autrement qu'à des sites Web authentiques, autorisés et officiels.

  1. Les Horaires de Marée : la consultation de l'horaire des marées est indispensable avant de décider de se déplacer. Plus d'infos ici
  2. La législation : tout aussi indispensable que la lecture de l'horaire des marées. Savez-vous que la plupart de l'année la pêche aux coques en baie de La Baule est interdite !? Venez découvrir les multiples raisons. Plus d'infos ici

 

▶️ Informations pratiques ◀️

  1. En images panoramiques interactives : une ballade virtuelle inédite en 28 étapes
    1. 28 étapes d'images panoramiques enchaînées automatiquement à 360 degrés les unes aux autres. Un parcours inédit tout le long du gisement de coques de La Baule sur les côté du banc des Chiens, face à l'hôtel L'Hermitage - Lucien Barrière : Plus d'infos ici
    2. Tout le long de ce parcours, découvrez les nombreuses icones (nommés Hotpoint) sur lesquelles vous pouvez cliquer séparément et déclencher des évènements (PDF à télécharger, Videos, Voix, pointages sur pages Web, ...). 
    3. Parmi les nombreux PDFs recensés vous trouverez : les bonnes pratiques de la pêche à pied, biodiversité des algues, ...
  2. Comment préparer les coques pour les cuisiner. Plus d'infos ici

 

▶️ Informations utiles ◀️

  1. Vous recherchez quand la mer sera propice pour aller sur le banc de coques de La Baule ou sur le Banc des Chiens ? Ce lien vous sera utile  : calendrier annuel des marées, température de l'eau, indice ultraviolet, lever et coucher de la lune, etc.
  2. La pêche aux coques ailleurs qu'à La Baule : venez vous renseigner sur le gisement de coques en Baie de Somme. Plus d'infos ici et en cet endroit-ci.

La pêche à pied aux coques en baie de La Baule 

En Loire-Atlantique (dpt 44), la richesse reconnue des gisements de coquillages (coques, huîtres, moules…) a toujours attiré de nombreux pêcheurs à pied. Les récoltes pratiquées trop souvent par excès imposent aux pouvoirs publiques et aux organismes locaux la mise en place d’une politique de gestion des gisements afin de les préserver durablement.

Ainsi une bonne partie de l'année, il est interdit de ramasser des coques à La Baule. Il y a juste droit aux palourdes et aux moules. Depuis plus d'une dizaine d'années, des mesures sont prises pour préserver la ressource et permettre son renouvellement. L'observation de ces règles civiques et de bon sens permet de revenir sur le site de temps à autres et pouvoir ainsi profiter de ce que produit la nature. 

⛔️ Attention ⛔️

Si vous pensez que la seule consultation sur Internet suffit, en tapant quelques mots-clés, avant de vous lancer à la pêche aux coques, vous vous trompez. En effet, rien ni personne ne peut garantir qu'au moment de votre requête les pages Web et autres vidéos qui s'affichent sitôt tout en haut de votre écran, en 1ère ligne ou en 1ère page, sont d'authentiques garanties sur la probité des informations au moment où vous effectuez cette recherche. 
En effet, il faut savoir que l'ordre d'affichage des pages Web depuis le haut de la première page (pôle position) jusqu'à la Nième page, est le fruit de réajustements permanents fonction du temps passé et de calculs d'algorithmes 100% gérés par les éditeurs de moteurs de recherche.

Un FORUM pour TOUS

Parce que rien ne vaut l'entraide communautaire, et les réseaux sociaux, La-Baule-360 vous informe de l'existence d'un Forum dédié exclusivement à la Pêche aux Coques sur le gisement de La Baule.

Il se trouve ICI en bas de cette page. Vous êtes invité à venir y déposer et y consulter toutes les informations utiles qu'il vous importe de vouloir remonter en cet endroit centralisé dans l'intention d'une bonne pratique de la pêche aux coques à la Baule.
Merci de votre contribution.

Ce Forum de La-baule-360 est dédié exclusivement à la Pêche aux Coques sur le gisement de La Baule.

 


Horaire des marées et Force du vent sur 48 heures en baie du Pouliguen - La Baule


Balade et pêche à pied dans le gisement de coques de La Baule

Moment magique et éphémère : voici l'étale de basse mer par très grand coefficient de marée

Nous sommes sur le gisement naturel de coques de la plage Benoît qui s'étend essentiellement sur la commune de La Baule, puis dans l'étier du Pouliguen et sur une petite partie de sa rive droite. 

A savoir : La baie du Pouliguen comporte le gisement naturel de coques de la plage Benoît, les gisements de moules des Impairs et sur les îlots des Evens, Baguenaud, Pierre Percée, principalement, ainsi qu'un petit gisement de palourdes à la pointe de Penchâteau,

Peu à peu la mer se retire. Doucement pour commencer, puis plus rapidement, et très vite. Aujourd'hui, c'est coefficient 109. Fait rarissime dans l'année. A cette heure-là de la marée descendante, d'ordinaire l'eau n'est pas aussi basse, et on sent bien qu'aujourd'hui ce sera différent des autres jours. L'estran se dégage à une vitesse impressionnante. Seulement trois heures que la mer se retire et elle est déjà aussi loin, voire plus, que par coefficient de 70. 
Il est grand temps de prendre ses affaires et de suivre les flots qui en se retirant donnent l'impression de presque nous fuir. Mais attention ! Au retour, il nous faudra peut-être courir pour échapper à une baignade forcée - surtout si les conditions météo venaient à changer rapidement et que le vent on-shore se lève- .
Consultez la météo et son évolution heure par heure en haut de page. 

Nous n'aurons donc qu'un maître mot : vigilance. Certes ici nous ne sommes pas au mont Saint-Michel, où les vaguelettes reviennent vers le trait de mer de marée haute à la vitesse d'un cheval au galop. Ici nous ne sommes qu'à La Baule en Sud Bretagne, également l'une des plus belles baies du monde. Mais cette baie est bien moins risquée que plus au Nord là-haut, en Normandie sur les côtes de la Manche.

Territoire méconnu

Alors que nous poursuivons la mer qui se retire et dévoile progressivement des immensités de sable et de rochers inconnus d'ordinaire, donnant à nos yeux un spectacle hallucinant, on sent qu'ici la vie frétille. 

D'abord, le bruit des bulles d'air qui remontent à la surface. Le bruit que font les pas sur ce sable si différent de celui de la berge. Nettement moins de silice, et plein de flaques d'eau. Normal après tout, ici nous sommes sur le territoire de l'eau. Des crabes. Des vers. Des traces de mollusques et ... plus on s'approche de la frontière précaire mer - estran, une densité sans cesse croissante d'oiseaux marins en recherche de nourriture.



A la pêche aux coques, à la découverte du gisement de coques de La Baule

pêche aux coques gisement de coques de La Baule - pêche à pied


Ici tout n'est que calme éphémère

banc de sable et rides de sable en baie de La Baule, non loin du lieu de pêche aux coques

Planté debout ou penché à ramasser des coques, sur le banc de sable ou sur le gisement de coques, il n'y a aucun bruit.

Et ... tout là-bas, au loin en bordure des flots, il se peut qu'on n'entende pas l'eau s'infiltrer entre nos jambes et entre les rides de sable sitôt que la mer remonte. On peut vite alors en quelques secondes se retrouver cerné par les flots.

Ainsi, lorsque la marée s'inverse, si on ne connait pas l'heure de l'inversion et qu'on ne consulte pas sa montre régulièrement, il y a danger. Nous ne le rappellerons jamais assez : à chaque minute écoulée, lorsqu'on est 'en mer' mais paradoxalement au sec, on se doit de garder à l'esprit que, l'instant aussi fantastique qu'il soit, est éphémère. Chaque moment a son importance. En effet, sous très peu de temps, il y aura un, deux, trois, quatre mètres d'eau à l'emplacement exact où nous sommes. 

Cela arrivera d'autant plus vite qu'on n'aura pas suivi la mer au fur et à mesure qu'elle se retirait et qu'on sera arrivé au petit bonheur la chance sans précaution. Alors, lorsqu'on ne sait pas, on ne s'aventure pas. Emportez votre téléphone mobile avec vous.



Point de vue plongeant depuis la berge et la plage vers le gisement de coques situé sous le niveau de la mer

Lorsque la mer se retire tout paraît féérique

Quelque part, c'est comme à la montagne lorsqu'on arrive sur une étendue de neige vierge.

Le décors devient d'autant plus surprenant qu'en poursuivant la mer au fur et à mesure qu'elle se retire, on pénètre dans un nouvel espace où les repères sont absents et les amers difficiles à distinguer tant la localisation de là où on se trouve est difficilement perceptible et la lecture au loin du trait du littoral, bien différente de celle observable depuis la plage. Toutefois, heureusement ici en baie du Pouliguen, lorsqu'on veut rentrer au plus vite au sec, on peut tracer sa route presque tout droit sans détour imposé. Se mouiller ne sera par contre, pas impossible.

Ici, rapidement les sons changent. Sitôt les 500 premiers mètres franchis en direction du fond de la baie, les bruits de la civilisation, qu'on entend sur le front de mer, s'atténuent pour disparaitre jusqu'à complètement au fil de notre progression vers le large.

La pêche aux coques, un moment pour méditation ou de communion avec la nature ?

Marcher, rechercher, se poser, gratter, et ramasser des coques. Respirer et regarder autour de soi. Vérifier l'état de la marée ... Changer de lieu pour commencer à gratter ailleurs ... jusqu'à constater qu'on a collecté assez de coques (trop ?) dans sa bourriche.
N'est ce pas un exercice inconscient de méditation !? Dites-nous ce que vous en pensez dans le Forum de cette page dédié à la pêche aux coques en baie de La Baule.

Jour de pêche à pied sur le gisement de coques de la Baule


Histoire d'eau de mer, de sable, de vase, de courants et de marées

Mollusques et coquilles en baie du Pouliguen 

La vie dans le sous-sol marin, découvert par périodes régulières (consultez l'horaire des marées), est riche. Faune et flore s'y entremêlent. Différente de celle de là où il y a des rochers, la vie tantôt à l'air libre, tantôt sous-marine ici est propice au développement de mollusques spécifiques. Enfouis à marée basse, ils remontent vers la surface au sentir de la remontée des eaux.

La coque 

Facile à reconnaitre, la coque est un grand classique parmi les prises du pêcheur à pied. La Coque commune ou Coque blanche est une espèce de mollusques bivalves de la famille des Cardiidae. Elle mesure entre 2 et 6 cm (taille de prise réglementaire 3cm), sa couleur varie du blanc au brun en passant par le beige. Sa coquille bombée et cannelée est facilement reconnaissable. La coque est un coquillage fouisseur qu'on trouve dans le sable à faible profondeur, mais toujours sous le niveau de la mer !

Etat du sable après fouille du sous-sol lors de la recherche de coques


Pêcheurs à pied sur le gisement coques de La Baule vus depuis le Banc des Chiens en mer

Pêche à pied sur le gisement de coques de La Baule


Comment pêcher la coque ? Comment cuisiner la coque ?

Comment pêcher la coque ?

La coque vit en colonie, parfois de plusieurs dizaines de coquillages par mètres carrés. Les baies et les estuaires sont de bonnes zones de pêche.

Les différents signes qui attestent de la présence de la coque :

  • Deux petits trous de respiration caractéristique dans le sable.
  • Un jet d'eau expulsé à votre passage.
  • Une petite touffe d'algues, une bosse ou une trace de sable plus foncée.

La présence d'oiseaux non loin atteste de la présence des coques.

Comment cuisiner la coque ?

D'abord il faut se débarrasser du sable. Les coques se nourrissent en filtrant l'eau de mer. En ce sens, elles ingurgitent du sable dont il va falloir se débarrasser préalablement à la cuisson.  

En général pour faire dégorger des coquillages marins, il faut les laisser tremper 4 à 6 heures dans de l'eau de mer (ou de l'eau douce avec du gros sel : compter 35 g de sel par litres d'eau). Remuer de temps à autre. Le sable se déposera au fond.

Recommencer si nécessaire ou bien, pour être certain qu'il n'y a plus de grain de sable, répéter l'opération 2 fois, 2 à 3 heures.

Vous pouvez cuisiner les coques de différentes façons : au four, au barbecue, à l'étouffer ... Une des meilleures façons de les déguster est de les préparer comme les moules (marinière, vin blanc, crème fraiche, safran, ...). Les coques se consomment aussi crues comme les huitres.

Voici une recette toute simple et pleine de saveur des produits de la mer : des pâtes aux coques

Après les avoir faites dégorger (il vaut mieux plus que pas assez), égoutter les coques et les mettre dans une grande marmite avec couvercle à feu vif sans rien y ajouter. Harmoniser la cuisson en secouant la marmite de temps à autre pour faire remonter les coques du fond. Les retirer du feu sitôt qu'elles sont ouvertes. Récupérer le jus et après refroidissement et le filtrer au besoin (pour éliminer le sable restant). Après refroidissement des coques, les décortiquer.

Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive à température moyenne. Mettre les coques décortiquées, le persil, l'ail et deux pincées de poivre. Laisser mijoter à couvert à feu très doux. Remuer de temps en temps et vérifier que ça n’attache pas. Surtout ne salez pas (ce sont des produits de la mer qui filtrent l'eau de mer et sont déjà gorgés de sel).

Simultanément, faire cuire les pâtes en respectant un ration de 1 volume de jus de coques pour 2 volumes d'eau. Ne pas saler. Une fois les pâtes cuites à votre convenance, les égoutter en y laissant un fond de verre de jus de cuisson.

Pour finir, incorporer les coques, ail et persil et arroser avec la crème fraîche. Bien mélanger le tout et servir chaud.

Bon appétit !



Vue insolite depuis sous le niveau de la mer au fond de la baie de La Baule - Le Pouliguen

Vue inversée depuis la mer au sec mais sous le niveau de la mer - zone de pêche à pied - pêche à la coque
Les rides marquées observables au loin par marée très basse montrent que les courants sont forts en cet endroit de la baie de La Baule - Le Pouliguen


La pêche à pied à la coque demande des préparatifs et de la rigueur

Ici on pratique la pêche à pied 

Pour peu que toutes les conditions soient réunies, ce qui est le cas aujourd'hui (un week-end, une journée baignée de soleil, des températures clémentes, pas ou très peu de vent, une basse mer sur les coups de midi, une mer assez calme), c'est jour de pêche à pied à la Baule. Plus précisément jour de ramassage des coques en baie du Pouliguen. Le moment est d'autant plus attendu que ce jour là, la pêche à pied à la coque était autorisée : pas d'interdiction préfectorale, pas de problème sanitaire.

Si l'arrêté préfectoral est en principe destiné à la protection des espèces par la prise de mesures destinées à préserver la ressource et permettre son renouvellement, malheureusement et trop souvent l'arrêté préfectoral est également prononçable et prononcé pour des cas de risque sanitaire. Il y a ainsi des périodes dans l'année où d'une année sur l'autre les risques sanitaires sont - semble-t-il répétitifs (1 - 2). Malheureusement, même si en été les trois communes (Le Pouliguen, La Baule, Pornichet) qui encerclent la baie du Pouliguen sont validées toutes labellisées Pavillon Bleu, des cas fort graves de pollution de la chaine alimentaire sont toujours possible.

Alors, avant de se déplacer, mieux vaut prendre tous les renseignements requis.

Arrêté préfectoral, arrêté municipal, météo, horaire des marées, qualité de l'eau de baignade, avis et informations de tout venant laissés sur le Forum de la page ... sont autant de facteurs que  le site Web www.pecheauxcoqueslabaule.com fédère

Il est vrai que les gens peuvent venir de loin sur le gisement de coques de La Baule. Parfois on vient de Normandie tant ici la coque est réputée. Professionnels et particuliers se retrouvent ainsi à proximité les uns des autres à creuser et farfouiller dans le sable et cette sorte de vase dans laquelle vit la coque. Les moyens sont visiblement différents. Les techniques aussi. Clairement on distingue sans ambiguïté le professionnel de la pêche à pied à la coque de l'amateur.

Le gisement de coques de la Baule : classé au 2ème rang en France

Si les places sont presque chères sur l'estran à marée basse, elles sont assurément bien plus difficiles à trouver en bordure du gisement de coques de La Baule. Trafic automobile et pénurie de places de parking rendent ce jour si singulier dans le calendrier qu'il vaut mieux s'être organisé avant de venir. 

S'il y a bien un phénomène que l'on peut prévoir, dès lors qu'on a consulté la météo, les horaires de marée et le fameux coefficient de marée, sans oublier les possible arrêtés préfectoraux ou/et municipaux, et les informations sur la qualité des eaux de baignade (lorsque la période si prête), c'est l'heure à laquelle la mer se sera retirée, quand le gisement de coques sera accessible et quand il faudra rebrousser chemin avec musette pleine ou pas.

Car lorsque la mer remonte et qu'en plus le vent se sera levé, c'est comme si les chevaux étaient lâchés. Il vaut alors mieux presser le pas pour regagner la berge, là où la déclivité de la plage nous placera non plus sous le niveau de la mer, mais au-dessus, en totale sécurité.

Penser à regarder si vous n'êtes pas cerné par la mer 

Pour se faire il y a une règle d'or à respecter : outre de garder un oeil sur ce qu'il se passe autour de soi et faire attention à ses propres cheminements sous le niveau de la mer, il faut également interpréter la hauteur des bancs de sable et observer par où la mer revient vers la berge.

L'objectif étant de ne surtout pas se retrouver cerné par les flots. C'est précisément là qu'il y a danger, et baignade assurément forcée. 



Les professionnels et amateurs en pêche à pied sur le gisement de coques de La Baule

pêche à la coque en baie de La Baule sur le gisement de coques à marée basse par grand coefficient de marée
pêche à la coque en baie de La Baule sur le gisement de coques à marée basse par grand coefficient de marée
pêche à la coque en baie de La Baule sur le gisement de coques à marée basse par grand coefficient de marée


28 Etapes pour faire (presque) le tour du fond de la baie du Pouliguen

En avant pour une Visite Virtuelle à Valeur ajoutée 

La-Baule-360 vous invite à venir par le virtuel grâce à cette visite virtuelle enrichie en mode 3V 360, à venir découvrir cette surprenante et merveilleuse zone du littoral émergée un si bref instant qu'est, celui rarissime dans une année des grandes marées, le grand jour des marées de syzygie et d'équinoxe.

En cliquant sur chacun des liens (de 1 à 28), visitez comme si vous y étiez par pas d'environ de 100 mètres, une partie du gisement de coques de la Baule et les flancs du plus grand banc de sable de la baie du Pouliguen.
dépaysement assuré au fur et à mesure de la progression dans l'élément marin d'ordinaire caché puisque recouvert d'eau de mer

PDF, vidéos, podcast, liens externes ... vous y attendent.

 
Etape 1 : En cliquant sur les Hotpoint façon celui-ci ou celui-là. Faites fonctionner vos sens et laissez votre curiosité vous envahir. Bienvenue sur le gisement de coques de la Baule sous le niveau de la mer.  
Etape 2 : En marche vers le centre de la baie de la Baule le long du banc des Chiens, aux abords immédiats du gisement de coques. Consultez la fiche pratique des "bons réflexes pour la pêche à pied"
Etape 3 : Pour rejoindre la berge au sec depuis là où nous sommes, il faudrait marcher 5 minutes à vive allure. En cliquant sur les Hotpoint (drapeaux, icones, PDF, ...), découvrez les richesses du gisement de coques de La Baule et assistez comme si vous y étiez au grattage et rituels de la pêche à pied. 
Etape 4 : Toujours plus loin. C'est par ici que se trouve l'une des plus grosses densités de coques du gisement de La Baule. En cliquant sur les Hotpoint, découvrez comment les professionnels extraient la coque de son élément naturel.  
Etape 5 : D'ici le croissant de baie de La Baule se fait plus perceptible. La densité des pêcheurs à pied est à son apogée. En cliquant sur les Hotpoint, découvrez ce moment empli de sons étouffés. Nous sommes sous le niveau de la mer.
Etape 6 : Depuis la crête du banc des Chiens, on surplombe l'étendue du gisement des coques où la majorité des pêcheurs se concentre : entre le casino de La Baule et l'hôtel L'Hermitage
Etape 7 : Par très grand coefficient, la mer se retire encore plus. Certains pêcheurs tentent d'aller le plus loin possible, là où le sable n'a pas déjà été retourné. Mais est-ce le bon choix ? 
Etape 8 : Des îlots de sable se sont formés. Structures éphémères. Penser à regarder en continu autour de soi afin de ne pas se faire cerner par la mer.
Etape 9 : Phénomène exceptionnel que l'apparition de cette île au centre. On voit au loin le dessin en forme de langue du Banc des Chiens. Là-bas, le sable y est différent.
Etape 10 : Par ici, c'est la fin du gisement de coques de La Baule. Ici, en bordure de la crête du Banc des Chiens le paysage change soudainement. Plus aucun bruit de la civilisation. On entame une autre découverte ...  
Etape 11 : La masse des pêcheurs affairés au sol parait désormais bien loin. Ici, c'est un autre milieu : déjà sauvage, vierge et éphémère. 
Etape 12 : La sensation d'être de l'autre côté là où on ne va jamais car ... il est impossible d'y venir. Le point de vue s'annonce étonnant.    
Etape 13 : Découvrez toute l'étendue du Banc des Chiens par survol interactif de la zone de sable. Nous voici à l'autre bout, vers le centre de la baie.
Etape 14 : La Menace : le film
Etape 15 : Vivez comme si vous y étiez le moment final de l'enfouissement du Banc des Chiens - Vue aérienne. Pour retrouver les vidéos sur cet enfouissement, cliquez sur la carte en haut de page, sur les points concernés.
Etape 16 : Moment rare qui ne peut être observé au maximum que 4 fois par an si les conditions météo sont favorables : la subduction par les flots du banc des Chiens - Vue aérienne
Etape 17 : Contournement du point culminant du Banc des Chiens. Nous voici face au large. A l'endroit où la faune peut le mieux s'exprimer sans trop de présence d'humains.  
Etape 18 : La présence toute proche des rochers nous invite à consulter la fiche PDF sur les espèces d'algues. 
Etape 19 : Observez en vidéo le balai des oiseaux qui suivent pas à pas la remontée rapide de l'eau de mer. Moment propice à la remontée en surface de leurs proies. 
Etape 20 : En cet endroit, plus sauvage encore, nombreuses et variées sont les espèces d'oiseaux. La remontée de la mer est le moment propice pour se nourrir. En cliquant sur le Hotpoint, consultez la vidéo.
Etape 21 : Ici grands et petits oiseaux partagent la même scène de vie. En cliquant sur le Hotpoint, consultez la vidéo. Utilisez le radar pour vous repérer et tourner sur vous-même.
Etape 22 : De retour vers le centre du gisement de coques de la Baule. Le sable est légèrement vaseux. Apprenez comment on pêche le vers et l'arénicole. Pour cela, poursuivez la ballade virtuelle en 3V 360.
Etape 23 : Entre la berge et le bord de l'eau dont la frontière ne cesse de bouger, il existe une zone plus ou moins étendue qu'il faut absolument franchir pour passer d'un côté à l'autre. En cliquant sur le Hotpoint, consultez la vidéo.
Etape 24 : En cliquant sur les Hotpoint retrouvez les fiches pédagogiques pour la pêche à pied à la coque en baie de La Baule.
Etape 25 : L'air de rien le niveau de l'eau remonte. Les vers aussi remontent. C'est peut-être d'ailleurs que les oiseaux suivent les flots montant. Observez les flaques d'eau de mer omniprésentes. Ici dans quelques instants, tout sera rapidement recouvert pour venir cerner à côté la crête du Banc des Chiens
Etape 26 : La lisière mer - terre parait désormais lointaine. L'atmosphère observée là-bas n'est plus. Ici on se consacre à la pêche au vers et aux arénicoles.
Etape 27 : En remontant vers le sec, la mer nous poursuit. Il faut marcher d'un bon pas. A moins que la pêche au vers ne soit votre ambition !?
Etape 28 : Dernier crochet de contournement de la crête du Banc des Chiens. C'est par ici que se concentrent les pêcheurs à pied. Là où se mélangent 3 types de sable.



les divers types de sable en baie de La Baule le Pouliguen

Le sable est différent selon la localisation

Tantôt très fin et blanc, tantôt plutôt jaune et de granulométrie plus grossière, ... le sable diffère selon l'endroit où on se trouve en baie du Pouliguen. Au sec, sur la partie submersible, et plus loin encore à marée très basse.

C'est aussi à la nature du sable et son apparence qu'on repère la présence possible de coques.

La planche photo ici à gauche a été composée par La-Baule-360. Elle restitue les divers sables (de 1 à 10) qu'on peut observer en baie du Pouliguen. Certains préféreront le sable ainsi, d'autre comme cela. Un débat sur vos observations et vos préférences est ouvert dans le Forum La-Baule-360 de cette page. Cliquez Ici pour participer, confronter vos avis et échanger.

Le saviez-vous ?

Le sable est une matière solide granulaire constituée de petites particules provenant de la désagrégation de matériaux d'origine minérale (essentiellement des roches) ou organique (coquilles, squelettes de coraux, etc. ).

Venez découvrir le banc de sable des Chiens et comment se déroule sa submersion

En cliquant ici, devenez spectateur de la submersion du banc de sable des Chiens, qui jouxte le gisement de coques de la Baule - Le Pouliguen.

 



A quoi ressemble le sol là où il y a des coques ?

Endroit propice à la pêche aux coques. Mais vous n'êtes assurément pas le premier sur le site. Optimisez ... en changeant de place ...

Contrairement aux idées préconçues, on ne trouve pas des coques partout dans le sable. Disons plutôt même qu'on ne trouve des coques qu'en certains endroits précis.

Dans la question "Où trouver des coques ?" se cache aussi l'affirmation "Où assurément ne pas trouver ce mollusque bivalve qu'est la coque !".

Il est plus rapide d'éliminer les conditions non propices à la pêche à pied aux coques.

On ne trouve assurément pas de coques lorsque le sable est à moyenne et forte granulométrie (Etape 6 de la visite virtuelle 3V 360deg), tel celui constitutif du banc de sable dit "banc des Chiens", juste à proximité, voire même en ceinture du gisement de coques de la Baule (Etape 25 de la visite virtuelle 3V 360deg).



Lorsqu'on est sur le gisement et qu'il n'y a personne à plus de 100m de vous, que le sol a déjà été fortement retourné, cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a pas ou plus de coques. Observez si la marée descend encore ou remonte. Si elle remonte déjà c'est trop tard. Si elle descend ou est étale et donc qu'elle va bientôt remonter, alors essayez ! Vous verrez ou bien. Les coques font leur retour dans les premiers centimètres de la surface qui les séparent de l'eau vive dès lors qu'elles sentent que l'eau de mer revient. Par contre, si vous arrivez le dernier à marée complètement basse et que le sol a été sérieusement retourné, il y a de fortes chances que pour cette fois, en cet endroit, il n'y en ait plus beaucoup à attraper.   

 

Où peut-il y avoir des coques ? 

On trouve des coques avec l'assurance modéré à forte d'en trouver si le terrain est un peu vaseux (consultez l'Etape 4 de la visite virtuelle 3V 360deg), le sable très fin, qu'il y a quelques algues qui témoignent de l'absence de courants forts, qu'il y a quelques étendues d'eau de mer résiduelle, et ... qu'il y a du monde pas loin. Plus la mer sera proche de remonter, plus il sera facile de trouver des coques. Mais en ces conditions les lieux peuvent vite changer d'aspect. Et ce n'est pas en restant la tête penchée sur le sol que vous pourrez surveiller l'état de la remontée des eaux. Soyez prudent ! Surveillez l'état de la mer et la remontée des flots.   



Optimisez votre sortie de pêche aux coques en vous plaçant directement au bon endroit

Endroit non propice à la pêche aux coques. Profitez plutôt du paysage, des flots, du vent et des oiseaux !
Lieu propice à la pêche à pied aux coques


Liens utiles pour pratiquer sereinement la pêche à pied et la pêche à la coque sur le gisement de la Baule en baie du Pouliguen

Le Numéro national d'URGENCE en mer : vous avez un problème en mer ou sur l'estran ?
Composez le 196

❒ CONSULTEZ les Interdictions en vigueur ou pas de pêche des coquillages en Loire-Atlantique : Préfecture de Loire-Atlantique

Après le législatif, procédé à une vérifcation sanitaire : Santé - Où pêcher (pêche à pied) en Pays de la Loire ? ARS Pays de la Loire - Les interdictions pour des motifs sanitaires peuvent être durables ou temporaires et être dues notamment à des contaminations d'origine bactériologique ou à la présence de phytoplancton toxique.

 

OFB : Office Français de la Biodiversité : Connaissance et Expertise

Les Grandes Marées : comment se préparer ? Secrétariat d'Etat chargé de la mer

Santé - Qualité des eaux de baignade : FACE AV. DU GAL DE GAULLE / Département : LOIRE-ATLANTIQUE / Commune : BAULE-ESCOUBLAC (LA)

 

Lexique des Eaux de Baignade : Le Ministère de la Santé rappelle par un lexique quelques termes à connaitre

Préfecture des pays de Loire : Consultation publique du 04 au 24 novembre 2022 inclus relative à un projet d'arrêté du préfet de la région Pays de la Loire, en vue de protéger la ressource des coques (Cerastoderma edule) sur le gisement naturel de la baie de La Baule et d’en assurer la gestion rationnelle.

Où et comment pêcher les coquillages ? Cap Atlantique - La façade littorale de la Presqu'île de Guérande offre de nombreux sites de pêche à pied professionnelle et de loisirs. Ils permettent de pêcher moules, huîtres, palourdes, coques, bigorneaux, patelles ...

FranceAgriMer - Etablissement national des produits de l'agriculture de la mer (Le prix des produits alimentaires frais) : prix du Kilo de coques / Le Réseau des Nouvelles des Marchés est piloté au niveau national par l'établissement public FranceAgriMer. La collecte d'informations est réalisée en région par des équipes d'enquêteurs conjoncturistes du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation en DRAAF.

IFREMER - Rapport interne de la Direction de l'Environnement et de l'Aménagement Littoral - Etude de salubrité du gisement naturel de coques de la plage Benoît en baie du Pouliguen - Loire-Atlantique (1989-1990)



La pêche à pied et le ramassage de la coque ailleurs qu'en baie du Pouliguen - La Baule

Seules quelques personnes sont autorisées à pratiquer la pêche à la coque dans la baie de Somme.

Un balai impressionnant qui commence tôt le matin à la pointe du Hourdel.

En tracteur, à pied ou à vélo, c'est une étrange procession qui commence au large de la pointe du Hourdel. Il faut faire vite. À près de deux kilomètres des côtes, c'est une course contre la marée montante. Comme des chercheurs d'or, les pêcheurs à pied grattent le sable à la recherche de coques, la pépite de la baie. C'est un travail harassant.



A titre pédagogique et comparatif : reportage sur la pêche à la coque en baie de Somme (1er gisement de France)




Lien vers cette visite virtuelle (permalien) :
https://la-baule-360.com/fr-fr/go/bee/233






Période de prise de vue : Automne 2022
De jourAu zénith


 Sur la Plage / Littoral


 Géolocalisation

Latitude : N47° 16.579'
Longitude : W2° 24.631'
Altitude (m) : 0 mètres

 Contexte météorologique

État de la Mer : Mer calme
Niveau de la Marée : Basse mer / marée basseMarée à grand coefficient
Force du vent : Vent nul à faible – 0 à 1 Beaufort


 Participez à la discussion !




Préférences de vie privéePréférences relatives à vos données personnelles
Votre vie privée est précieuse : nous la respectons.

NOTE : Vos changements seront appliqués dès la prochaine page que vous visiterez/chargerez.

En utilisant ce site, vous acceptez que nous utilisions des statistiques anonymes pour analyser notre trafic et améliorer votre expérience de navigation sur notre site, ainsi que des technologies et cookies pour personnaliser le contenu et les annonces. Ces informations anonymes peuvent être partagées avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse de confiance.

  • Nous ne collectons aucune donnée nominative.
  • Nous ne stockons aucun mot de passe.
  • Nous utilisons un algorithme sécurisé de haut niveau.