Au large de Batz-Sur-Mer face au parc éolien offshore du banc de Guérande en mer de Saint-Nazaire
Visite 3V 360° - La Baule 360


A mi-chemin entre la côte sauvage depuis le Pouliguen au Croisic et le 1er par éolien Offshore de France en mer de Saint-Nazaire

Depuis la côte sauvage Batz-Sur-Mer Vue vers le large en direction du parc éolien offshore

Nous voici au large de la côte sauvage sur la côte d'Amour de Loire-Atlantique

Comme son nom l'indique, la côte sauvage est non seulement sauvage, mais en plus assez inhospitalière sur toute sa longueur pour toute tentative d'accostage depuis la mer. Cela tient à la géomorphologie de cette partie de la côte d'Amour de Loire-Atlantique. Sur cette façade de mer, ce sont des falaises et de petites criques éparses qui jalonnent ainsi tout le littoral depuis la pointe du Pouliguen au Sud et la pointe Croisic au Nord. 

Découvrez la côte sauvage depuis les airs : côté du bourg de Batz-Sur-Mer, côté pointe du Pouliguen avant d'entrer dans la baie du Pouliguen plus communément appelée baie de La Baule.

Au Sud-Est de notre position depuis le navire à passager Le KERIPSER, nous apercevons le double monticule à peine émergé de l'ile des Evens (autre symbole de la géomorphologie tectonique du massif armoricain en cette côte d'Amour de Loire-Atlantique). 

A l'Ouest, depuis la poupe du navire Le KERISPER, on distingue très nettement l'entièreté du parc éolien Offshore.



Des dauphins globicéphales aux portes de la baie de La Baule et à proximité immédiate du parc éolien Offshore

banc de dauphins globicéphales au large de Batz-Sur-Mer et aux alentours du parc éolien Offshore en mer de Saint-Nazaire

Les mammifères marins :

Environ cent vingt espèces de mammifères marins existent dans le monde. Depuis 2013, treize espèces ont été observé dans les mers bretonnes.

Aux abords immédiats du parc éolien Offshore en mer de Saint-Nazaire, c'est une banc de dauphins globicéphales qui est venu jouer tout autour du sillage du KERISPER. Un banc d'une dizaine de dauphins se trouvait là quelque part à mi-distance entre la côte sauvage, la baie de La Baule, l'île des Evens et la frontière Sud-Est du parc éolien Offshore.

Le parc éolien Offshore : 

Le parc éolien offshore de Loire-Atlantique est implanté sur une surface de 78 km². En comparaison, Belle-Ile en mer située à proximité est d'une superficie de 85 km². il est composé de 80 éoliennes en mer. Chacune est éloignée de sa voisine dans les deux directions d'une distance de 1 kilomètre (1000 mètres).

Les 80 éoliennes sont chacune d’une puissance de 6MW et localisées sur le banc de Guérande, banc de hauts fonds situé au sud-ouest de la presqu’île de Guérande à environ 12 km de la pointe du Croisic et de la pointe de Penchâteau, au large de l’embouchure de la Loire. Le banc de Guérande s’étend sur environ 22km de long et 14km de large et est orienté selon une direction NORD-OUEST – SUD-EST. Les profondeurs y varient entre 13 et 23m. Les fonds rocheux, majoritaires sur le site du parc éolien offshore, abritent des espèces dépendantes des habitats de substrats durs. C’est le cas notamment des grands crustacés, des congres, des lieus et des labridés.

Le rapport annuel de suivi halieutique – Avril 2023 (201 pages)

Intitulé "Parc Éolien en Mer de Saint-Nazaire Banc de Guérande - Suivi halieutique en phase de construction Rapport final – Avril 2023" accessible directement sous ce lien Web, ce rapport fait état de nombreuses observations dont celles-ci.

".../... Les poissons démersaux d’importance halieutique forte (Lieu Jaune, Bar, Merlan, Maquereau) semblent utiliser le banc de Guérande et ses alentours comme aire de nourrissage, au même titre que la majorité des sites de l’Atlantique Nord-Est présentant les mêmes caractéristiques d’habitats. Certaines espèces migratrices vivant toute l’année dans l’estuaire de la Loire viennent se reproduire en mer, c’est le cas du Mulet porc. D’autres espèces comme le Flet se reproduisent au large, d’où les juvéniles rejoignent les estuaires. Les voies migratoires de ces deux espèces peuvent transiter sur le banc de Guérande. .../...



Le rapport annuel de suivi halieutique – Avril 2023 (201 pages) - Suite

.../... Au regard de la bibliographie et des campagnes de terrain réalisées dans le cadre du projet, la fonctionnalité frayère du banc de Guérande n’est pas considérée comme majeure pour la plupart des espèces d’importance halieutique. Elle est importante pour les espèces résidentes à savoir les grands Crustacés benthiques (Araignée de mer, Homard, Étrille, Tourteau) et les espèces inféodées aux substrats rocheux (Crénilabre de Baillon, Cténolabre, Petite vieille et Vieille commune) mais la large distribution géographique de ces espèces et la grande disponibilité d’habitats favorables n’en fait pas un site particulier. Il faut toutefois noter que, comme les campagnes « plancton » ne permettent pas la récoltes des œufs benthiques, la présence d’espèces benthiques résidentes peut être sous-estimée. Pour les autres espèces (non-résidentes, non-inféodées au banc de Guérande), le site est identifié comme une zone de transit des larves entre les frayères situées plus au large et les nourriceries côtières voire estuariennes.

.../...

Le banc de Guérande n’est pas reconnu comme une nourricerie à proprement parler dans la mesure où il ne rassemble pas une concentration importante de juvéniles .../... "

Conclusion et synthèse du rapport annuel de suivi halieutique – Avril 2023

".../... Les valeurs des paramètres physico-chimiques relevées lors des campagnes métiers dans la colonne d’eau durant l’état de référence et la phase de travaux sont globalement similaires à l’exception de la fluorescence au printemps. La zone d’étude ne semble pas avoir été impactée par des variations interannuelles même si de légères variations sont observées, notamment la fluorescence au printemps. Celles-ci sont essentiellement liées aux apports d’eau de l’estuaire de la Loire et aux variations de température. En conséquence, les variations annuelles des températures dans l’air, ainsi que de la pluviométrie jouent des rôles importants en influençant directement la Loire et indirectement la zone étudiée. Certaines stations sont par ailleurs plus impactées en raison de leur proximité avec l’estuaire de la Loire et par conséquent les apports en eau saumâtre. .../...

Les variations de la température atmosphérique chaque année, ainsi que de la pluviométrie joueraient des rôles importants en influençant directement la Loire et indirectement la zone étudiée. .../...

Aucun impact des travaux de préparation de sol ou d’installation des éoliennes du parc éolien en mer de Saint-Nazaire sur la qualité de l’eau n’a pu être détecté au moyen des analyses effectuées. .../... "

banc de dauphins globicéphales au large de Batz-Sur-Mer et aux alentours du parc éolien Offshore en mer de Saint-Nazaire


A propos de la pollution sonore

A propos du bruit sous-marin : 

Dans l’océan, le son, c’est la vie - La pollution sonore est un fléau pour la vie sous-marine.

Le bruit généré par les activités anthropiques altère l’équilibre de la vie sous-marine, mettant en péril la survie d’espèces animales comme végétales.

Elle a beau être invisible, elle n’en est pas moins dévastatrice. La pollution sonore générée par certaines activités humaines, tels le transport maritime, la prospection sismique pétrolière et gazière, les activités militaires ou encore la construction d’éoliennes en mer, n’a eu de cesse de s’amplifier depuis le début du XXe siècle, bouleversant au passage l’équilibre des milieux marins. A ce jour, pourtant, aucune réglementation internationale n’existe pour limiter de façon contraignante les émissions de bruit dans l’eau. 

Pour en savoir plus cliquer ici



Coucher de soleil par grand vent d'ouest sur le parc éolien Offshore en mer de Saint-Nazaire

coucher de soleil par grand vent d'ouest sur le parc eolien offshore en mer de Saint-Nazaire

Carte météo marine Batz-Sur-Mer et façade atlantique France



Lien vers cette visite virtuelle (permalien) :
https://la-baule-360.com/fr-fr/go/bee/253






Période de prise de vue : Automne 2023
L'après-midi



 Géolocalisation

Latitude : N47° 13.519'
Longitude : W2° 31.497'
Altitude (m) : 0 mètres

 Contexte météorologique

État de la Mer : Mer calme
Niveau de la Marée : Marée mi-haute
Force du vent : Vent léger – 2 à 3 Beaufort


 Participez à la discussion !




Préférences de vie privéePréférences relatives à vos données personnelles
Votre vie privée est précieuse : nous la respectons.

NOTE : Vos changements seront appliqués dès la prochaine page que vous visiterez/chargerez.

En utilisant ce site, vous acceptez que nous utilisions des statistiques anonymes pour analyser notre trafic et améliorer votre expérience de navigation sur notre site, ainsi que des technologies et cookies pour personnaliser le contenu et les annonces. Ces informations anonymes peuvent être partagées avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse de confiance.

  • Nous ne collectons aucune donnée nominative.
  • Nous ne stockons aucun mot de passe.
  • Nous utilisons un algorithme sécurisé de haut niveau.